Session 37c – Clarshh’s Sepulchre

Les garçons ont fait la partie « chasse au trésor » de l’aventure et le lendemain (irl) c’est la partie donjon avec les persos de ma soeur et mon frère (Jason est revenu de France Yé!) là pour les accompagner.

Oli qui dit: « mais qu’est-ce qu’ils font là?! » « Eh bien, euh, vous êtes allés les chercher pour avoir de l’aide en cas de pépins dans le donjon! » « D’accord mais pas question qu’ils aient autant de trésor que nous (Oli et Isaac)! » « Ah ça, c’est vos affaires… »

Personnages joueurs

  • (Jason) Shin, (level 7) Tabaxi Fighter (arcane archer), Outlander, veut devenir le plus grand chasseur de tout les temps + Vorn, Shield Guardian
  • (Marjorie) Kalohan, (level 7) High Elf Wizard (evoker), Inheritor,  doit trouver un sort inconnu jusque là avant de pouvoir obtenir son héritage
  • (Olivier) Léon, (level 7) Human Monk (way of shadow), Outlander, revenu à la vie grâce à Zotzilaha, maintenant libre de faire ce qu’il veut
  • (Isaac) Anfi, (level 8) Locathah Fighter (eldritch knight), Outlander, venu sur la terre ferme en passant par la Caverne-Tunnel, là pour découvrir ce nouvel environnement
  • (Edmond) Ed la Salamandre Géante, fidèle compagnon d’Anfi

Murs de briques

Même si la trappe est ouverte depuis quelques jours, l’air en bas est toujours vicié et l’humidité ambiante est désagréable. Kalohan fait un simple cantrip de Light et puis tous s’engouffrent à l’intérieur. Dans une grande salle creusée à même le roc, les PJs peuvent voir des sections de murs de briques. Étrange ajout. Et ce qu’ils avaient d’abord pris pour de l’eau stagnante visqueuse est en fait un Black Pudding! Les flèches de Léon et les coups de Vorn semble faire peu d’effet sur l’imposant slime mais les flèches magiques de Shin et la Fireball de Kalohan font beaucoup de dommage (1). Quelques autres attaques du groupe finissent le travail et les compagnons tournent à nouveau l’attention vers ces murs. Ils décident d’en abattre un, ou plutôt, le Shield Guardian va en abattre un pendant qu’ils attendent patiemment (2). Les puissantes frappes ont tôt fait de créer un trou et un affreux bras zombifié en sort tentant d’agripper qui que ce soit. Il semble que la cavité derrière le mur contient plusieurs zombis. La magicienne décide de les calciner avec une Flaming Sphere. Très efficace. Mais l’odeur, l’odeur!

Ils répètent ensuite la même opération pour les deux autres murs. Il ne trouvent rien d’intéressant (3).

Piège et sarcophages

Ils ouvrent ensuite une lourde porte pour entrer dans une pièce adjacente. Des fragments d’os broyés sur le sol leur donne la forte impression qu’il y a un piège. Ils supputent plusieurs théorie avant de finalement comprendre qu’un mécanisme lié à la porte déclenche un piège de plafond qui s’abaisse, tout en fermant violemment ladite porte. La solution leur vient, bloquer la porte en place, leur permettant de se rendre de l’autre côté sans tracas.

Ils se retrouvent maintenant devant un long corridor bordés d’alcôves mortuaires. Ils les fouillent toutes. Ils trouvent plusieurs babioles et une robe magique. Par contre, après avoir descellé une amphore les PJs ont malencontreusement libéré un Vampire Mist.

Ils réussissent à s’en débarrasser mais pas sans difficulté puisque la brume vampirique se régénère en s’abreuvant des vivants, en l’occurrence surtout de Léon.

Altar de Sacrifice

Plus loin, après avoir traversé habilement un corridor doublement piégé, les PJs se retrouvent dans une grande salle avec des colonnades. Au fond se trouve une statue de Zotziloha, le terrible dieu chauve-souris, qui tient un vase d’or. Au pied de la statue, il y a un couteau… Les compagnons discutent quelques minutes du bien-fondé « d’alimenter » Zotziloha. Comme souvent, c’est le téméraire Anfi qui se décide à se risquer en premier: il entaille sa paume pour faire couler un peu de son sang dans le vase. Sitôt fait, les yeux de la statue rougissent et Anfi entend une voix dans sa tête: « Voilà du sang bien délicieux, tu seras récompensé mon Fidèle! ». Anfi encourage ses compagnons à suivre son exemple et Léon et Shin le feront. (4)

Les Intrus seront Bannis

Dans un autre secteur du donjon, les PJs doivent franchir une crevasse. Léon la traverse sans effort en voyageant d’une ombre à l’autre et attache une corde de l’autre côté pour aider ses compagnons. Kalohan serait tombé à sa perte si c’est d’un sort de lévitation mais finalement, tous traversent.

Dans une salle où l’on peut trouver des équipements d’embaumement, les aventuriers fouillent un sarcophage contenant une momie (inanimée) et environ 150 pièces d’or.

C’est tout?

Non, ils finissent par trouver un passage secret dans le mur du fond et s’engouffrent plus avant. Ils arrivent dans une grande salle et sont accueillis par un squelette en robe somptueuse qui les avertis d’une voix rauque qu’ils ne peuvent aller plus loin. Évidemment l’avertissement est promptement ignoré et Léon se téléporte en arrière et fait un barrage d’attaques dévastatrices au gardien mort-vivant. Ce dernier réplique par un rire sinistre et en un instant, plusieurs des PJs se font téléporter de force. Heureusement, leur insistance pour détruire les murs de briques auparavant leur sauve bien du tracas puisque c’est là qu’ils atterrissent, parmi les zombis maintenant calcinés! (5)

Anfi, qui lui a résisté à la téléportation achève facilement le gardien (6). Les PJs se réunissent à nouveau après ce qui n’aura été qu’un inconvénient et trouvent enfin la véritable sépulture. Dans les mains squelettiques du défunt pour qui le complexe a été construit, les aventuriers trouvent un cube magique et leurs efforts sont récompensés!

Notes du DM:

  1. Edmond, 6 ans, est certain que le feu est une bonne idée contre ce slime. Sa tante suit son idée et en effet, c’est le cas!
  2. Dans beaucoup de donjons, le vacarme occasionné aurait attiré des monstres environnant mais pas dans celui-ci.
  3. Mais ce « complétionnisme » de gamers va leur sauver beaucoup de problèmes plus tard…
  4. Dans la version originale c’était une statue de Nergal, le dieu babylonien, et n’il y avait pas vraiment d’interaction en jeu. En fait, le donjon dans son ensemble a besoin de plus d’interactions je dirais.
  5. C’était une idée un peu cruelle que j’ai rajoutée mais qui a été déjouée facilement en fin de compte
  6. Crypt Thing qui n’aura pas fait le passage à la 5E

Session 37b – The Ruined Town

Après les combats d’arènes, mon neveu voulait une chasse au trésor et comme de ce côté je n’étais pas très inspiré, j’ai été pigé une aventure dans ce genre dans un vieux Dungeon Magazine. J’ai changé le hook (carte au trésor au lieu d’accompagner un NPC étrange), modifié quelques trucs mais c’est une aventure suffisamment simple pour les enfants et j’ai gardé l’essentiel.

Personnages Joueurs

  • (Olivier) Leon, (level 7) Human Monk (way of shadow), Outlander, revenu à la vie grâce à Zotzilaha à condition qu’il élimine un esprit renégat, ce qu’il a fait, maintenant libre de faire ce qu’il veut
  • (Isaac) Anfi, (level 7>>8) Locathah Fighter (eldritch knight), Outlander, venu sur la terre ferme en passant par la Caverne-Tunnel, là pour découvrir ce nouvel environnement
  • (Edmond) La Salamandre Géante, fidèle compagnon d’Anfi

Une Carte. Dans une Taverne.

Après quelque temps à s’informer à gauche et à droite, Léon finit par trouver ce qu’il cherchait: une carte au trésor! En effet, un vieux marin (pirate peut-être?) rencontré à la taverne du Coutelas Émoussé est prêt à se départir de sa carte moyennant la rondelette somme de 500 pièces d’or (1). La carte révèle un village en ruine au Nord-Ouest de Port Nyanzaru au pied de la chaîne de montagne des Mistcliffs. Aussi, au dos de la carte, des indications sont fournies sans lesquelles il serait impossible (selon le vendeur) de trouver une trappe dissimulée magiquement qui mène au trésor. L’Orchidée dépose les compagnons à proximité du lieu.

Ils trouvent sans trop de difficultés le village en ruine et procèdent ensuite à la « chasse au trésor ». Les instructions vont comme suit:

La Voie est Scellée. Pour l’ouvrir vous devez:

Trouver le symbole d’un dieu à 4 pas à gauche du centre de la Main. Trouver une Clef chez le Tonnelier. Ce qu’elle ouvre, dans la plus haute cheminée se trouve. Trouver la pierre sous le Bloc du Boucher. Le dieu vous indiquera l’endroit où vous en servir.

Le Village en Ruine

Les compagnons se rendent d’abord à peu près au centre du village où ils inspectent une fontaine à l’eau stagnante. Une serpent venimeux les menacent un moment avant de s’enfuir plus loin. À côté de la fontaine un arbuste dissimule les reste de deux aventuriers et après quelques hésitations (Léon prend le temps de mettre le feu à une flèche pour tirer ensuite le « monstre-arbuste »(2)), Anfi fouille les restes et trouve une boucle de ceinture en or sertie d’un rubis (une belle trouvaille!).

Ils inspectent les bâtiments environnant et voient des tonneaux vides dans l’un d’eux. Ils trouvent une petite clef en argent sous un tonneau.

Dans une maison à proximité Léon, qui est un moine de la Voie de l’Ombre, détecte immédiatement que des ombres sont disposées anormalement: ce sont des Shadows! Léon perd un peu de sa force vitale avant que lui (et Anfi qui arrive en renfort) n’anéantissent ces morts-vivants.

Ensuite, ils se demandaient bien ce qu’était la « main » des indices mais ils le comprennent enfin alors qu’ils trouvent un écriteau avec un signe de main presque effacé par le passage du temps. Ils entrent dans le bâtiment adjacent, suivent les instructions (4 pas à gauche du centre) et trouvent une trappe qui mène à un caveau. Ils y trouvent un sac de monnaie et une statuette du dieu chauve-souris Zotziloha (3).

Ils continuent de fouiller le village abandonné et, après avoir dérangé une famille de chauve-souris, trouvent dans une cheminée un coffret en bois précieux qui y était bien dissimulé. La clef qu’ils possèdent permet de l’ouvrir, à l’intérieur il y a un flacon transparent contenant une poudre brillante.

Un peu plus tard, dans un bâtiment qui n’a plus de plancher et qui est inondé, les compagnons dérangent un Crapaud Géant.

Heureusement, Anfi peut communiquer avec lui et le rassurer sur ses intentions (il va fouiller les lieux rapidement puis partir) et ainsi éviter une confrontation. Sous l’eau Anfi voit un bloc de pierre, le soulève (il a beaucoup de force heureusement) et s’empare d’une pierre de jaspe rougeâtre.

Ceci fait, en suivant les indices ils comprennent qu’ils doivent utiliser la statuette à cette étape et que celle-ci leur fait faire un jeu de chaud-froid jusqu’à ce qu’il parvienne au bon endroit (la statuette à son max de chaleur). Là, rien de particulier n’est visible et, après quelques hésitations, Léon saupoudre le contenu du flacon trouvé, ce qui fait apparaître une trappe. En y plaçant le jaspe en son centre, celle-ci s’ouvre! Bien joué (4)!

Notes du DM:

  1. « Pourquoi il ne va pas chercher le trésor lui-même? » me demande Oli. Parce qu’il va se faire 500 p.o sans risquer de mourir! Pas bête comme question tout de même.
  2. Mettre le feu à un arbuste (pas desséché mais bien vivant), à l’aide d’une flèche enflammée, n’est vraiment pas si évident que ça en a l’air. Je dois souvent déconstruire des idées de gamers dans ce genre. Et c’était un simple arbuste! L’aspect inquiétant était voulu par l’auteur et j’ai joué le jeu en mettant une figurine de « monstre-arbuste » comme si il allait y avoir un combat héhé.
  3. Au lieu de Nergal dans l’aventure, pour rattacher le tout avec la campagne actuelle.
  4. J’ai enlevé plusieurs petits combats disséminés dans le village, la chasse au trésor a été amplement suffisante en elle-même pour divertir les garçons. Le tout a été plus satisfaisant que je ne le pensais en fait.