Session 30 – The Coral Palace

Isaac voulait rejouer avec son perso Anfi, surtout dans l’espoir de faire beaucoup d’xp et d’en avoir plus que les autres joueurs, héhé. Puisque il joue un Locatah, un Homme-Poisson, j’ai décidé d’y aller à fond et de faire une aventure sub-aquatique. J’ai d’ailleurs, seulement pour une petite session en famille, fait abusivement trop de « recherche » au préalable, sur les récifs de coraux, la faune, etc. On peut dire que j’en sais plus qu’avant…

  • (Isaac) Anfi, (niv 6) Locathah Fighter (eldritch knight), Outlander, venu sur la terre ferme en passant par la Caverne-Tunnel, là pour découvrir ce nouvel environnement
  • (Edmond) Crabosse Kirkanoi, garde d’honneur du Dragon des Mers
  • (Maman-Ours) La Reine du Récif Anguille Hurlante (1), fidèle alliée du Dragon des Mers
  • (NPC) Douce Terreur Pieuvre Géante, Ambassadrice du Dragon des Mers

Le Dragon des Mers du Sud, Sa Majesté Océanique, a été trahie. Gawas, son lieutenant, a réussi à l’enfermer (par tromperie) dans sa propre salle au trésor magique et a pris le contrôle du Palais de Corail avec ses sbires Tritons. Les serviteurs loyaux du Dragon des Mers, Douce Terreur et Crabosse, quémandent l’aide de l’aventurier Locatah Anfi. Celui-ci accepte et l’étape suivante est de trouver des alliés supplémentaires. Ce qui amène le petit groupe au Récif de l’Anguille Hurlante.

Carapace Colossale

Les PJs contournent une épave de navire, où flottent d’inquiétantes méduses à têtes de mort, et se dirigent vers une carapace (vide) de Tortue-Dragon. Il en sort des crabes énormes ainsi qu’une autre créature semi-crustacéenne, un Chuul, qui attaquent Anfi et Crabosse. Le combat est féroce et attire bientôt une créature du coin: la Reine du Récif, une redoutable anguille géante (électrique!) qui heureusement se révèle être une alliée! Ensemble, ils ont tôt fait de se débarrasser des crabes. Dans la carapace, ils trouvent un trident. Crabosse s’en empare et le maniera avec efficacité par la suite.

L’Entrée des Anémones

La Reine du Récif amène ses nouveaux alliés faire une petite virée d’un champ d’huîtres à proximité et avec un peu d’aide de créatures locales, ils trouvent trois belles perles. Ensuite, après avoir observé à distance l’entrée du repaire des Tritons à la solde de Gawas, avec plein d’oursins qui semblent bloquer l’accès pour les intrus, ils optent pour une entrée secondaire plus discrète et moins bien gardée: l’entrée des Anémones.

Le repaire sous-marin est en fait un complexe de tunnels creusés autrefois par un Ver des Mers colossal (qui heureusement n’est plus là) et s’étire surtout à la vertical. Après quelques tours et détours, les PJs tombent sur une patrouille de Tritons et une violente échauffourée a lieu. L’avantage change maintes fois de camp alors que les adversaires reçoivent chacun leur tour des renforts opportuns. Une Enchanteresse Triton cause particulièrement des soucis aux PJs en créant des barrières de corail lacérant. Cependant, la redoutable Reine du Récif fait subir des chocs électriques aux adversaires! Au final, ce sont quand même les alliés du Dragons des Mers qui l’emportent et les Tritons survivants sont fait prisonniers.

Corail Cerveau

Plus profondément dans les tunnels, ce qui semble être d’innocents coraux à première vue, se révèle être d’étranges créatures pouvant faire de dangereuses attaques psychiques: des Intellect Devorers! Anfi et Crabosse (maintenant seuls) résistent assez bien aux intrusions mentales et détruisent les coraux-cerveaux avant de continuer.

Ver des Mers

Anfi, nageant vers le bas, voit de justesse un piège devant lui composé de tentacules de méduses transparentes tendues en travers du passage, et il écarte délicatement la menace avec son glaive.

Leur objectif est devant eux, le golem de corail (désactivé), qui leur permettra d’avoir la puissance d’affronter Gawas. Mais avant… Un Ver des Mers, descendant moins colossal de celui à l’origine des tunnels, jaillit du sol à une vitesse foudroyante et saisit Anfi entre ses mandibules. Il aurait entraîné ce dernier dans son trou pour le dévorer si ce n’était de Crabosse qui prestement retient le Ver de son bras-pince et le perce à répétitions avec son trident. Anfi en profite pour faire un sort, il envoi un superbe Ice Knife (coup critique vraiment opportun!) directement dans la gueule du monstre! Ils achèvent de terrasser le Ver ensemble.

Le Golem de Corail (2) est réactivé mais il est aveugle, il n’a pas d’yeux. Anfi réfléchit une minute puis met des perles dans les orbites et… ça marche, le Golem retrouve la vue.

Palais de Corail

La pieuvre Douce Terreur mène le groupe jusqu’au Palais de Corail. Ils s’infiltrent par une entrée secrète et, à l’aide de la ruse de leur guide, parviennent jusqu’à la salle du trône où siège Gawas l’ursupateur. Ce dernier semble seul mais ne l’est pas, deux Seiches (monstrueuses) sont habilement camouflées et s’apprêtent à défendre leur maître. Le Golem de Corail bloque l’accès aux soldats-tritons de Gawas tandis que le combat d’engage à 3 vs 3 (Anfi, Crabosse et Douce Terreur. Le combat est serré, la pieuvre ne peut attaquer Gawas sans se blesser contre ses piquants et les Seiches sont difficiles à bien discerner. Mais, lentement, le combat tourne à l’avantage des PJs et Gawas, qui combat jusqu’à la mort, est tué.

Délivrer le Dragon des Mers

Le temps est cependant compté, les nombreux sbires de Gawas menacent de venir à bout du golem. Les Héros doivent ouvrir la porte scellée magiquement et délivrer le Dragon des Mers. Pour ce faire, ils ramassent les nombreux coquillages du trône et doivent les placer dans leurs emplacements respectifs sur la porte (3) en vitesse.

La porte s’ouvre, le Dragon des Mers est libéré, les méchants sont vaincus. En récompense Anfi reçoit l’Armure du Trilobite ainsi que des bijoux marins, coquillages, perles, etc.

Notes du DM

  1. maman-ours a choisit de jouer une anguille hurlante, comme dans Princess Bride, mais en version bienveillante… Elle est intervenue à des moments cruciaux pour sauver la mise aux enfants. Plus tard, les enfants devront se montrer plus prudents lors des combats, mais pas maintenant, pas encore…
  2. J’ai été inspiré par cette image d’une cardboard mini de Paizo du Coral Golem
  3. là-dessus, les enfants ont dû réussir le jeu old-school d’habileté Perfection en 5 essais ou moins. Ils ont réussis en 2!

À venir sur Streets & Spores, probablement?

Comme je suis encore plus éparpillé qu’à l’habitude dans mes pensées rpg-esques, je vais faire un petit topo de ce qui me motive en ce moment…

Campagnes en cours

Je n’ai toujours pas fait la transition en ligne (à ce stade ici on peut se dire que je ne la ferai jamais) alors je n’ai pas accès à mes joueurs pour le moment. À part mes deux garçons!

Campagne Ruines de Chult (donjons et dragons 5E à la sauce Monde Perdu). En hiatus covid, ou presque, puisque j’ai promis à Isaac une session pour son personnage Locatah, une session aquatique donc. D’ailleurs, à ce sujet, je me rends compte que faire quelque chose où l’action se passe sous l’eau est un réel défi pour l’imagination, on ne peut pas tomber dans les clichés habituels de la fantasy pour s’en sortir.

Sinon, je suis toujours en train de greffer/modifier le setting de Chult et j’ai des notes griffonnées un peu partout que je pourrais mettre au clair. Je vais certainement continuer à mettre du contenu homebrew sur le blog.

Campagne Merchants of Anuire (donjons et dragons, low magic 5E, dans le monde de Cerilia/birthright). Après 3 sessions avec mes garçons, je me rends compte que la structure n’était vraiment pas idéale pour tirer profit de l’imagination des enfants, j’y mets donc fin pour le moment. Au moins, cet essai m’a donné envie de faire quelque chose de plus ouvert et je crois bien que j’ai une meilleure idée comment faire.

Campagnes en construction

Campagne Explorateurs d’Ismondia (ryuutama, un ttrpg japonais avec beaucoup (trop) de cuteness). Joueurs: mes garçons.

Le but principal étant l’exploration: découvrir des lieux étranges et se faire des amis. Tout ça en intégrant le plus possible les histoires que se font les garçons et c’est pas ça qui manque! Le système est simple, 4 stats seulement, avec des classes de persos comme chasseur, marchand, fermier, etc. Les combats se font comme dans le jrpg classiques, frontline et backline, à la final fantasy ou ogre battle, très différent de D&D!

Campagne Les Enfants d’Enkidu (paleomythic rpg, fantasy dans les temps anciens). Joueurs ?

Voilà un projet auquel je tiens beaucoup mais qui exige d’être développé davantage de ma part. Le thème principal que j’ai en tête se rapproche beaucoup d’Apocalypto: un groupe de chasseurs/cueilleurs confronté à une civilisation agricole (mais peu technologique), cruelle et prédatrice. Aussi, je tiens à qu’il y ait une foultitude de secrets (mythique) cachés dans les recoins sombres du monde, comme d’ailleurs ce qui est suggéré par le setting de base de paleomychic ce qui va rajouter définitivement un côté fantasy.

Campagne Labyrinthe des Dieux (basic fantasy roleplaying, megadungeon). Joueurs ?

Un mégadongeon, un système D&D près de l’original (simple, 4 classes seulement), des pièges, des monstres, du dongeon-crawling quoi! Pour gratter ce itch causé par Gloutons et Dragons…

À l’exemple du donjon dans G et D, loin d’être un funhouse mais plutôt un environnement ayant un écologie disons, qui se tient, dans sa logique étrange de fantasy.