Nightmares in the Kingdom of Wyrd – II

Notre dernière tentative la semaine passée, alors que moi et Isaac sommes en isolement. Nos tests covids vont se révéler négatifs, tout va bien.

Pour ce qui est du livre… Si la plupart du temps, les choix sont assez fair (pour un livre dont vous êtes le héros en tout cas), c’est-à-dire qu’il y a souvent moyen d’obtenir des informations sur ce qui nous attend et donc, de faire des choix moins risqués, et bien… Ce n’est pas toujours le cas! En fait, le premier combat de Kingdom of Wyrd est très unfair si on ne joue pas les personnages du Warrior ou du Sage. Sans pas mal de chance, le combat tourne rapidement au désastre, sans possibilité de fuite.

  1. Isaac – Trickster
  2. David – Enchanter

  • Dans un camp forestier, des marchands se révèlent être des loups-garous à la solde de l’Étoile Bleue, ils massacrent tout le monde dans le camp. Y compris nous.
  • Tués par des Loup-Garous…

(not) dying in the battlepits of Krarth-V

C’est un succès! Après 5 essais, c’est pas mal.

Arrivée à Kalugen’s Keep – Intro

À tous les ans, un prestigieux concours a lieu dans les plaines de Krarth. Les Magi se choisissent des champions qui s’affronteront dans le Labyrinthe sous la citadelle; ceux qui parviendront à en sortir vivant avec l’Emblème de la Victoire connaîtront gloire et fortune. Mais la plupart y trouveront la mort!

5ème essai

  1. Isaac – Trickster
  2. David – Enchanter

  • Nous choisissons l’étendard de Balthazar.
  • Au bal masqué, nous arrivons à trouver Balthazar par la toute puissante force de la déduction. Nous le défendons ensuite contre un assassin.
  • Une fois dans le labyrinthe, nous allons voir Larisha. Donne-nous des cadeaux. Allez, allez allez.
  • Nous passons par le miroir/porte secrète
  • Nous suivons les barbares à distance. Nous surprenons 2 d’entre eux dans une pièce, que nous éliminons juste avant que les 2 autres arrivent, qui rejoindront leurs compagnons dans l’au-delà
  • Dans cette pièce, nous trouvons des parchemins magiques très utiles
  • Nous gagnons une partie de Spirales:
« Alors le jeu consiste en… » QUATRE « Euh oh, vous avez gagné bravo… »
  • Nous envoyons des Dirges plonger dans la lave en leur lançant un Joyau de Glace
  • Nous traversons les ponts. Le Trickster se fait voler (cette fois) tout ce qu’il avait sauf son arme et armure. Il en est bien triste. L’Enchanteur ne passe pas par la cascade et se trouve confronté à Guillarme le Cauchemar (cool name), son ennemi d’antan, qu’il parvient à vaincre sans trop de problèmes
  • Nous prenons des potions de sorcières, les non-toxiques, merci
  • Nous prenons un portail de téléportation
  • Nous traversons une rivière de lave en nous servant d’une porte massive
  • Nous nous retrouvons cernés par des créatures de lave, ce qui aurait pu être notre perte si l’Enchanteur n’avait pas réussi un sort de Fuite Immédiate!
  • L’Enchanteur parvient à faire un sort de Enthrall sur l’Homme-Dirge, ce qui le force à nous obéir pour nous aider à traverser la crevasse
  • Nous affrontons Icon the Ungodly (cette fois en bon état), le Trickster est blessé au cours du combat et se met en mode esquive pour la suite, pendant que l’Enchanteur achève le warlock à coup de sort. Icon se sauve en se transformant en brume rouge.

(pro-tip: contre un ennemi unique puissant, un perso en mode defend, tandis que les autres attaquent à distance s’ils le peuvent)

  • Nous trouvons un Maillet de Bronze après le combat, nous nous en servons sur un gong géant ce qui nous téléporte sur un amas flottant en l’air, avec un sarcophage impressionnant dessus. Le Vrai Mage Zyn, désincarné, nous demande d’accomplir sa vengeance. Nous acceptons et il nous donne le coeur fossilisé du Géant Skrymyr. Merci. Mais yeuhk.
  • Nous trouvons les différentes parties disséminées du squelette du géant et nous l’assemblons dans un carcan de métal. Zyn lui insuffle à nouveau la vie
  • Nous soulignons à Skrymyr que nous l’avons aidé, sa façon de vouloir nous récompenser est de nous envoyer à la Mort. Le sacripan.
  • Le Trickster se met immédiatement en mode esquive tandis que l’Enchanter se concentre sur son sort d’attaque le plus puissant. Deux Nemesis Bolt plus tard et nous avons vaincu le géant fair and square!
  • Nous nous emparons de l’Emblème de la Victoire. Nous avons une récompense supplémentaire pour avoir éliminé Skrymyr
  • Victoire Alleluia!

Dying in the Battlepits of Krarth – III

Maman Ours a accepté de se joindre à nous! Nous allons donc jouer à 4, c’est Maman Ours qui prendra les décisions (avec quelques conseils d’Isaac).

Arrivée à Kalugen’s Keep – Intro

À tous les ans, un prestigieux concours a lieu dans les plaines de Krarth. Les Magi se choisissent des champions qui s’affronteront dans le Labyrinthe sous la citadelle; ceux qui parviendront en sortir vivant avec l’Emblème de la Victoire connaîtront gloire et fortune. Mais la plupart y trouveront la mort!

3ème essai

  1. Edmond – Warrior
  2. Julie – Sage
  3. David – Enchanter
  4. Isaac – Trickster

  • Nous choisissons l’étendard de Balthazar.
  • Au Bal masqué, le Sage lit les pensées des convives, tous sont protégés de cette intrusion mentale, sauf un. Nous l’attaquons…
  • Nous tuons l’Homme-en-Bleu, un assassin envoyé pour tuer Balthazar. Ce dernier nous récompense, il donne au Guerrier l’épée magique Buveuse-de-Sang. De plus, il accepte que nous le représentions et nous donne un Prisme Octogonal
  • Nous entrons dans le labyrinthe après avoir mangé copieusement.
  • Dans la première pièce, nous inspectons une alcôve et nous nous faisons téléporter dans un jardin féérique, en présence de Larisha Celle-qui-donne, qui nous offre de choisir entre plusieurs objets magiques. Le Trickster reçoit la Dague de Vislet, ayant appartenu au Prince des Voleurs. Puis nous revenons au labyrinthe, au même endroit.
  • Nous cheminons le long d’un corridor bordé de miroirs, le Sage détecte la présence d’une puissante entité de l’autre côté des portes de bronze ainsi que de pensées primales derrière les miroirs. Le Trickster tapote les miroirs et en trouve un seul derrière lequel ne semble pas se cacher quelque chose. Il trouve une porte secrète derrière celui-ci.
  • Dans un autre corridor nous voyons par une grille à nos pieds, un groupe de barbares passer en dessous. Nous attendons quelques minutes. Les barbares reviennent sur leurs pas, quelque peu blessés maintenant, ils ont combattus des assassins. C’est le moment pour nous de les attaquer par surprise. Nous triomphons, mais non sans quelques blessures aussi.
  • Nous arrivons dans une pièce avec de nombreuses alcôves, certaines contenant des statues. Celles-ci, étrangement font face au mur. Le Sage inspecte une alcôve vide et est instantanément pétrifié, le pauvre.

Maman Ours s’en voudra d’avoir fait ce choix, après coup! Elle jouera (brièvement) l’Enchanteur par la suite.

  • Nous continuons, un compagnon en moins. Nous arrivons à l’amphithéâtre, où nous remportons une partie de Spirales contre le Grand-maître Klef.
  • Nous sommes téléportés dans le profondeurs du labyrinthe. Nous passons l’épreuve des deux ponts et arrivons au temple des sorcières.
  • L’Enchanteur fait fi de la prudence et goûtent plusieurs concoctions des sorcières, jusuqu’à ce qu’ils succombe dans d’atroces souffrances, empoisonné…
  • Le Guerrier et le Trickster poursuivent à 2, et après plusieurs péripéties, finissent par perdre la vie à leur tour, face à Icon the Ungodly

Dying in the Battlepits of Krarth – II

Arrivée à Kalugen’s Keep – Intro

À tous les ans, un prestigieux concours a lieu dans les plaines de Krarth. Les Magi se choisissent des champions qui s’affronteront dans le Labyrinthe sous la citadelle; ceux qui parviendront en sortir vivant avec l’Emblème de la Victoire connaîtront gloire et fortune. Mais la plupart y trouveront la mort!

2ème essai

  1. Edmond – Warrior
  2. David – Enchanter
  3. Isaac – Trickster
  • Nous échouons à nouveau le test de Balthazar
  • Nous tuons l’importun Dominus Quel et prenons l’étendard de Kalugen
  • Nous gagnons contre lui au Jeu de Hasard, ce qui nous vaudra de garder nos armes cette fois!
  • Nous utilisons à nouveau les services du Gondolier et nous ignorons la bouée de l’Eidolon
  • En débarquant sur la terre ferme, nous sommes embusqués par des araignées géantes mais nous nous en débarrassons avec seulement des blessures légères
  • Nous entendons des barbares conversés entre eux, nous prenons nos jambes à notre cou comme des chiffes molles et parvenons à les semer
  • Nous parvenons à un vaste amphithéâtre, le maître des lieux propose une partie de Spirales (encore un jeu de hasard), nous gagnons et remportons un Joyau de Glace
  • Nous progressons le long d’un chemin escarpés, 6 dirges nous attaquent. Nous les trucidons mais non sans subir plusieurs blessures.
  • Nous arrivons devant 2 ponts côte-à-côte, avec une cascade s’écoulant d’un visage de pierre entre les 2, une puissante magie est à l’oeuvre
  • Le Trickster choisit le pont outre-cascade, vole un voleur invisible et se retrouve devant son ennemi d’antan, Hurondus the Blind, qu’il esquive habilement, ce dernier chute vers sa mort
  • Le Warrior choisit le premier pont et se retrouve dans un combat féroce contre son ennemi d’antan, Beorn Smith-hammer. Il triomphe mais est grièvement blessé.
  • L’Enchanter traverse la cascade et se retrouve en duel contre une magicienne plutôt incapable et triomphe rapidement
  • De l’autre côté il y a un temple. Devant, des sorcières tout ce qu’il y a de plus sorcières, affairées à leurs chaudrons
  • Nous buvons allègrement d’une élixir du chaos, nous procurant une variété d’avantages, et de désavantages, au combat
  • Nous entrons dans le temple et nous retrouvons devant la terrifiante Echnidae, elle nous force par l’esprit à donner de notre sang dans un vase, ce qui provoque une magie nous téléportant dans un second temple à proximité
  • Nous y trouvons un Talisman de la Flamme mais nous sommes aussitôt embusqués par des gargouilles, heureusement nous avons le temps de fuir (pro tip: fuir est souvent une bonne option dans ce livre)
  • Nous sortons du temple, continuons plus loin et peu de temps après, nous sommes confrontés à deux aventuriers/brigands qui nous disent: « la bourse et la vie »
  • le Warrior perd la vie, le Trickster et l’Enchanter fuient à nouveau
  • En contrebas d’où nous nous trouvons, une rivière de lave s’écoule, des êtres de magma se manifestent. Nous montrons le Talisman de la Flamme et ils acceptent de nous obéir. Nous envoyons les êtres de magma contre les deux aventuriers toujours à nos trousses. Ceux-ci sont brutalement incinérés. JUSTICE pour notre compagnon! Nous trouvons une Bride Dorée parmi les restes calcinés
  • Nous arrivons devant une crevasse impassable, un Homme-Dirge se moque de nous. Le Trickster utilise la ruse et la Bride Dorée pour obliger l’Homme-Dirge à nous faire traverser
Ne pas faire confiance aux inconnus
  • De l’autre côté, nous rencontrons Icon the Ungodly le warlock. Ils nous offrent une alliance, nous acceptons mais ce n’était qu’une ruse, il nous attaque par surprise, le scélérat! Le Trickster esquive habilement mais se fait finalement pourfendre, il était déjà dans un état critique. L’Enchanter avec un dernier sort d’Épée de Force parvient à occire le warlock, mais il ne continuera pas l’aventure sans ses deux compagnons…

Dying in the Battlepits of Krarth – I

Battlepits of Krarth est un Livre dont vous êtes le Héros, le premier de la série Bloodsword par Dave Morris et Oliver Johnson. Je l’ai usé à la corde dans ma jeunesse mais toujours en solo, je ne l’ai jamais essayé auparavant en mode multi-joueurs. Donc cette fois-ci je joue avec mes garçons et c’est Isaac, 8 ans, qui prend les décisions, je ne m’en mêle pas!

Arrivée à Kalugen’s Keep – Intro

À tous les ans, un prestigieux concours a lieu dans les plaines de Krarth. Les Magi se choisissent des champions qui s’affronteront dans le Labyrinthe sous la citadelle; ceux qui parviendront en sortir vivant avec l’Emblème de la Victoire connaîtront gloire et fortune. Mais la plupart y trouveront la mort!

La première étape est de trouver un sponsor, un des Magi maîtres des lieux, mais nous arrivons tard sur place (par défaut) et il n’en reste que trois qui n’ont pas encore de champions à leurs noms.

1er essai

  1. Edmond – Warrior
  2. Isaac – Trickster
  3. David – Enchanter

  • Aussitôt arrivé, le Trickster vole une bourse à un marchand saoul
  • Avec ses nouveaux fonds mal-acquis il soudoie un délégué qui nous indique que le meilleur choix entre les mages restants est Balthazar
  • Nous choisissons donc l’étendard de Balthazar mais celui-ci fait passer un « test d’intelligence » à ceux qui voudraient être ses champions
  • Nous nous rendons au bal masqué où nous devons trouver Balthazar parmi les convives déguisés
  • Nous échouons, Balthazar refuse de nous endosser, et nous devons nous rabattre sur le seul étendard restant, celui de Kalugen, mais nous devons nous battre contre un magicien compétiteur, Dominus Quel, que nous tuons sans trop de difficultés
  • Le Magus Kalugen nous fait savoir qu’il est très peu intéressé par la compétition mais qu’il acceptera de nous faire participer si l’on fait un Jeu de Hasard contre lui
Ne jouez pas aux cartes contre un Mage
  • Kalugen est un sale tricheur et nous perdons
  • Après une nuit dans les geôles de Kalugen, nous sommes escortés jusqu’à l’entrée du Labyrinthe
  • Malheureusement nous sommes sans armes mais le bouffon de Kalugen nous a donné un mystérieux parchemin
  • Nous errons dans les corridors souterrains jusqu’à atteindre les berges d’une étendue d’eau
  • Nous payons les services d’un Gondolier sinistre
  • Nous inspectons une bouée étrange portant une inscription qui semble bien être une malédiction, oh que oui…
  • Qu’à cela ne tienne nous tirons sur la chaîne, ramenant une cage à la surface avec à l’intérieur un squelette
  • Il porte un médaillon-scarabée au cou, nous tentons de lui prendre mais à ce moment un Eidolon se matérialise et nous attaque!
  • Sans armes, le combat semble perdu d’avance, en désespoir de cause nous utilisons le parchemin mystérieux
  • Nous sommes téléportés dans une étendue brumeuse, que se passe-t-il?
  • Bonne nouvelle, nous avons échappé à l’Eidolon
  • Mauvaise nouvelle, nous sommes devant un démon de 4 mètres ayant un crâne de cerf en guise de tête et répondant au doux nom de Smeaborg the Fleshless
  • Nous mourrons rapidement, Fin du 1er essai

Herodotus, The Histories -Extract- Labyrinth of Egypt

It has twelve courts covered in, with gates facing one another, six upon the North side and six upon the South, one after another. and the same wall surrounds them all outside; and there are in it two kinds of chambers, the one kind below the ground and the other above upon these, three thousand in number, of each kind fifteen hundred. The upper set of chambers we ourselves saw, going through them, and we tell of them having looked upon them with our own eyes. The chambers under ground we heard about only; for the Egyptians who had charge of them were not willing on any account to show them, saying that here were the sepulchres of the kings who had first built this labyrinth and of the sacred crocodiles. Accordingly we speak of the chambers below by what we received from hearsay, while those above we saw ourselves and found them to be the works beyond the human. For the passages through the chambers, and the goings this way and that way through the courts, which were admirably adorned, afforded endless matter for marvel, as we went through from a court to the chambers beyond it, and from the chambers to colonnades, and from the colonnades to other rooms, and then from the chambers again to other courts. Over the whole of these is a roof made of stone like the walls; and the walls are covered with figures carved upon them. each court being surrounded with pillars of white stone fitted together most perfectly; and at the end of the labyrinth, by the corner of it, there is a pyramid of 240 feet, upon which large figures are carved, and into this there is an underground way.

A labyrinth, with an underground level and an adjacent pyramid? That’s a megadungeon right here!

Herodotus, The Histories – Extract – The Gate of the Dead Queen

This same queen [Nitocris] also contrived a snare of the following kind: — Over that gate of the city through which the greatest number of people passed she set up for herself a tomb above the very gate itself. And on the tomb she engraved writing which said: « If any of the kings of Babylon who come after me shall be in want of wealth, let him open my tomb and take as much as he desires; but let him not open it for no other cause, if he be not in want; for that will not be the better way. » This tomb was undisturbed until the kingdom came to Dareios; but to Dareios it seemed that it was a monstrous thing not to make any use of this gate, and also, when there was money lying there, not to take it, considering the inscription itself invited him to do so. Now he would not make any use of this gate because the corpse would have been above his head as he drove through. He then, I say, opened the tomb and found not indeed money but the corpse, with writing which said: « If you had not been insatiable for wealth and basely covetous, you would not have opened the resting-place of the dead. »

This is neat. But I can’t help but think that in lieu of this mild disapproval it should have ended with a terrible world-shattering curse!

Herodotus, The Histories – Extract – Babylon, Lady of the Tower

[…] and in the midst of the temple precinct is built a solid tower measuring 606 feet both in length and in breadth, and on this tower another tower has been erected, and another again upon this, and so on up to the number of eight towers. An ascent to these has been built running outside round about all the towers; and when one reaches about the middle of the ascent one finds a stopping-place and seats to rest upon, on which those who ascend sit down and rest: and on the top of the last tower there is a large sanctuary, and in this cell a large couch is laid, well covered, and by it is placed a golden table. No image is there set up nor does any human being spend the night there except only one woman of the natives of the place, whomsoever the god shall choose from all the women, as say the Chaldeans who are the priests of this god.

I wonder, is Babylon’s the original archetype of a « princess » locked in (atop) a tower?

from a russian fairy tale

Three Kingdoms – Vol IV – Extract – Foreshortening the Land

The Chinese classic Three Kingdoms is one of a kind historical novel. An epic drama, mostly about warfare and governing; here and there we can find interesting fantasy tidbits.

As the Wei cavalry raced after the procession, they noticed a chill wind blowing in little gusts and an icy mist spreading around them. They pursued strenuously for another stage but failed to catch up with Kongming, The soldiers reined in and said in amazement, « How strange! There they are still –we’ve gone thirty li without catching them! What do we do? » When Kongming saw that the pursuers had stopped, he ordered the porters to rest facing the enemy. After a long pause, the northerners resumed the chase; and Kongming returned to his wagon and began moving with studied slowness. The northerners pursued another twenty li but never reached their objective. Dumbstruck, they watched as Kongming had the wagons turn round again and advance toward them. The Wei troops wanted to pursue. But at that moment Sima Yi arrived with a company and issued an order: « Kongming’s marvelous skill with Eight Gateways and the « Taboo Days » formula has enabled him to control the Six Ding deities and the Six Jia deities. As he is now using the technique « Foreshortening the Land » from the divine text of the Six Jia, the army cannot overtake him. »

Three Kingdoms – Vol III- Extract – Rattan-Armored Soldiers

The Chinese classic Three Kingdoms is one of a kind historical novel. An epic drama, mostly about warfare and governing; here and there we can find interesting fantasy tidbits.

« There is a kingdom that can defeat the Riverlanders. » « Where? » asked Meng Huo. « To the southeast, seven hundred li from here, » the chief responded. « The Black Lance kingdom. Their chief, Wutugu, is some twelve spans tall, eats no grain, and survives on live snakes and vicious animals. His body is covered with scales no arrow or blade can pierce. The men in his command have rattan armor made from vines that grow in the ravines and wind around their rocky walls. Natives pick the vines, soak them in oil for half a year, then dry them in the sun. After being thoroughly dried, they are returned to the oil. The vines are dried and soaked this way ten times before being made into armor. The cured rattan keeps the body afloat and dry, as well as safe from arrow and blade; that’s why they’re called « rattan-armored soldiers ».

[…]

The Man warriors swarmed, covering the terrain. The Riverlanders shot their crossbow bolts; but the rattan was impenetrable, and the arrows dropped harmlessly. Neither the strokes of their blades nor the thrusts of their spears could break through it. The Man wielded their sharp knives and steel forks against the Riverlanders, who, unable to defend themselves, eventually withdrew. Wei Yan turned back and rushed to the riverside, where he watched im amazement as the enemy crossed over in full armor: those taken by fatigue simply removed their armor and used it to float across.

[…]

On the sixteenth day Wei Yan led his battle-worn men forth to oppose the rattan-armored Man. Riding an elephant, Wutugu took the lead. He wore a wolf-beard cap decorated with the sun and the moon. Gold and pearls laced his garment, through which his torso’s hard-scaled skin showed. A subtle fire darted from his eyes. Pointing to Wei Yan, he pronounced his malediction. Wei Yan wheeled round and fled again. The Man gave chase in full force. Wei Yan maneuvered around into Winding Serpent Valley as he made for the white flag. Wutugu closed in for the kill; seeing the hills bare, he had assumed he was safe from ambush.

When he reached the middle of the valley, Wutugu saw several dozen wagons with black-painted containers blocking the road. A soldier reported, « This is the Riverlands grain transport route. Your Highness’s arrival has caused them to flee and leave their carts. » Wutugu triumphantly urged his warriors to press the chase to the other end of the valley. There they found no Riverlands troops; but great logs and volleys of rocks crashed down, sealing the exit. Wutugu ordered his men to open the road, He had resumed his advance, when carts of all sizes loaded with burning wood loomed out of nowhere! Wutugu ordered immediate retreat. But from his rear ranks shouts went up: « The exit is blocked by dry tinder, and the carts, filled with powder, are in flames! » Wutugu remained calm because the site was too bare to conceal an ambush.. He ordered his men to escape however they could. Then, lo, from both sides of the valley torches were hurled down, hitting fuses on the ground that ignited iron missiles. The whole valley began dancing wildly with fiery light, and the rattan armor caught fire when touched by the flames. Wutugu and his thirty thousand men perished in Windind Serpent Valley, huddled together in the inferno.

From a hilltop Kongming looked down upon the incinerated men strewn over the valley. Most of them had had their heads and faces pulverized by the falling missiles. An unbearable stench rose from their corpses. Kongming wept and sighed at the carnage. « Whatever service to the shrines of Han this represents, my life-span will be shortened for it », he said. His words deeply touched every officer and man.